Djinn

Click to view enlarged images

Bamako, Mali 2008

L’installation se compose de deux cabanes de fortune. Une des cabanes est aménagée en chambre à coucher, l’autre en cuisine.

Dans chacun des cabanes, un personnage interprète des scénettes inspirées de contes africains, Leuk le lièvre et Bouki la hyène. Ces images sont entrecoupées avec des images de vieux objets entreposés auprès d’une fenêtre, à travers laquelle on aperçoit, d’un côté un renard, de l’autre des corbeaux.

En dehors des cabanes on entend un texte lu, diffusé par un haut-parleur. Ce texte est le journal intime fictif d’une ethnologue qui voyage sur le fleuve Niger, menant une recherche sur un rituel de possession par les esprits.